Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Carnets de voyages et de plongées, ici en Bretagne et la bas.
  • Carnets de voyages et de plongées, ici en Bretagne et la bas.
  • : Photographie de voyages, de mer et photographie sous marine
  • Contact

Actualités

affiche-webA voir, ma nouvelle exposition de photographies à l'Aquarium Marin de Trégastel "Par dela les laminaires et les himathales, à la découverte des mondes sous marins bretons"  

 

couv129.jpg  A lire "Essai du TRITON, le petit recycleur ventral made in France" dans le numéro 129 de Plongeurs International

 

LeTelegramme31juillet2014-1.pngLa série sur les épaves, à retrouver tous les jeudi dans Le Télégramme de Brest

 

4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 21:44

Katell-Glace-2010-501.jpg

Voyage sous les cristaux de glace en janvier dernier dans un lac du Jura. Dans la minéralité de l'hiver. la vie semble cachée. Tout est H2O, une étendue blanche, une atmosphère un peu iréelle....entre états liquides et solides.

Katell-Glace-2010-500.jpg

Partager cet article

2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 22:06
plongée sous glace Janvier sous la neige en Bretagne....les dimanches au pavillon polaire d'Océanopolis......les images de "la Marche de l'Empereur" et du "Dragon de Patagonie"...........et voici comment commencent les rêves les plus fous....

Ajoutez à cela quelques amis aussi givrés....et me voici partie observer les lumières sous la glace du lac de Genin dans le Jura....17 cm de glace....quelques plongeurs.....pas un poisson....de belles lumièreslac de genin


Magnifique.. juste un peu froid ! :-) une expérience fabuleuse!

Partager cet article

17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 22:30

Sur les rivages de l'Océan indien, les filets des pêcheurs chinois sont au repos, c'est dimanche soir et tout le village se retrouve sur la plage, quiétude et douceur de vivre à Fort Cochin, ancien comptoir Portuguais.Fort Cochin
Les photographies des plantations de thé, de rizières et d'éléphants illustraient nos livres d'écoliers avec également les récits des grands navigateurs, la route des épices, celle de la soie, les comptoirs de Fort Cochin, IMGP0511blog.jpgPondicherry dans nos livres d'Histoire...les meubles sont présents dans les magasins de décoration, le thé partage nos premiers matins...

IMGP1861-blog.jpg
Et puis un jour on se retrouve les deux pieds dans le paysage de la photographie de nos livres :-) parfois, la réalité dépasse les rêves ...observer des éléphants sauvages se désaltérer dans la jungle...de rais éléphants non apprivoisés... sur le bord du lac de la réserve Periyar dans le sud de l'Inde.

IMGP0487blog.jpgUn moment exceptionnel, comparable à la rencontre d'un requin baleine (que je n'ai pas encore eue) ou d'une raie manta pour un plongeur........des moments magiques ou l'on mesure les beautés de la nature.

IMGP0073 blogL'Inde est un pays accueillant, riche de sourires, de couleurs et de saveurs.
IMGP0064blogRiche de culture, d'histoire et de traditions tout en concilliant vie moderne et hautes technologies, une richesse de contrastes magnifique.

La conduite est ...surprenante...préférer de se faire conduire ;-)IMGP1178-blog.jpg

Mais les mots me manquent ce soir alors je préfère simplement vous laisser découvir quelques unes de mes images :-)

Partager cet article

Published by Breizh Photo - dans Carnets de voyages
commenter cet article
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 22:03

A white desease is slowly growing, covering the earth....non biodregrable...its name ? plastic....

plastic-affaire2-smallLe plastique est une création des hommes, il en existe de différentes sortes, vous entendez parfois parler de "thermoplastiques" ou "thermodurcissables". Ces polymères ont démontré de remarquables propriétés, complémentaires des matériaux naturels et des métaux. Aussi, très présents dans notre vie quotidienne, on les retrouve dans l'habillement, la voiture, la cuisine, les contenants alimentaires, les sacs....Je pose ma plume et regarde autour de moi beaucoup de plastiques dans notre vie quotidienne....oui mais voila, le plastique a un gros défaut : il rend perplexe à la fois ses créateurs et la nature car ni l'un ni l'autre ne savent le dégrader. Certains plastiques peuvent être recyclés mais encore faut-il qu'ils arrivent dans cette filière....ramasser, trier puis gérer et recycler.


plastic-affaire-1smallIl est des pays où le ramassage des déchets n'est pas une coutume car dans ces pays l'usage était d'entasser les déchets et de les brûler, l'espace et le climat le permettant. Le petit tas se consumait et les cendres rejoignaient le sol. La boucle était bouclée. Mais à présent, ces populations continuent à faire de même et sont perplexes devant le résultat. Le plastique ne brûle pas ou mal, degageant des vapeurs toxiques, et donc peu a peu ce matériau se mèle à la nature. Oui mais...le plastique n'est pas vivant...

IMGP0017-copie-1.JPGLe plastique se répend sur la planète, les sacs volent dans le désert, les bouteilles s'amassent sur le bord des routes et les grands navigateurs ont signalé la présence de rubans de déchets qui circulent dans les courants de haute mer....les tortues et les dauphins confondent sacs plastiques et méduses....

Limiter les déchets, oui...mais...pas toujours si simple. Comment concilier des situations où le plastique est souvent une solution pour l'hygiène (usages uniques, eau en bouteilles plastiques) et réduction des déchets? pour les sacs nous pouvons facilement les éviter, ainsi que les sur-emballages, mais pour beaucoup d'objets je ne vois pas de solution simple. Recycler? certes oui mais si cela semble simple à nous qui devont juste différencier la poubelle jaune de la bleue, cela est différent dans les zones où le ramassage ne semble pas établi. Ensuite, les gérer....et trouver quoi faire de ces plastiques avant que la nature n'en souffre trop, étouffée....l'équation est complexe. Comment concilier, nos emplois, la croissance économique des pays, l'amélioration de la qualité de vie, les loisirs (voyager...), avec le fragile équilibre des écosystèmes sur la planète? Les questions sont ouvertes...les idées bienvenues...

Bonne nouvelle il existe à présent des bio polymères à base d'algues ou de maïs.... certains permettent de fabriquer des emballages alimentaires qui ressemblent à nos films et sacs plastiques mais sont biodégradables....renseignons nous -)

Partager cet article

5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 15:22

Bonjour à tous,

Et voila, le montage photo et vidéo est terminé et j'ai le plaisir de vous partager le reportage du stage de septembre dernier, animé par Umberto Pelizzari et organisé par le Centre Activité Plongée à Trebeurden.


Certains me diront peut être que deux mois d'attente c'est long.... mais si je vous dis que ce type de montage est très intéressant à faire mais chronophage (surtout quand c'est le premier), vous me croyez ?

Si la visualisation est saccadée, c'est peut être que vos voisins surfent ;-)

au plaisir de lire vos commentaires :-)
amitiés sub

a lire également l'article précédent sur ce sujet: la petite histoire
et découvrir les albums photos

 

Partager cet article

25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 21:35

Brest à la tombée de la nuit, quai Malbert les badauds flanent, fin tranquille d'un beau week end ensoleillé.

L'agréable surprise ce soir est de découvrir à quai le magnifique Trois Mats barque, le fier Belem. Pour l'occasion l'Abeille lui a laissé sa place s'en est allée s'amarrer quelques mètres plus loin devant le batiment des Phares et Balises.

Tout est endormi ce soir, la ville est quasi silencieuse, le vent est tombé....pas un souffle d'air......mes pas me guident vers la nouvelle marina du château. Les mats se decoupent sur le ciel bleu mais pas une drisse ne chante, c'est vraiment pétole ce soir. les derniers plaisanciers du week end rentrent au moteur.

La marina du chateau au crépuscule...une atmosphère hors du temps qui gomme les siècles, mon imagination vagabonde, nous voici dans une des pages de l'Epervier....d'ailleurs son navire est à quai.......je me frotte les yeux et m'assure que je ne rêve pas....mais non,  il y a bien un autre 3 mats, je m'approche, un drôle de dragon dessiné à la proue...il s'agit de la Boudeuse.

Intriguée j'interroge un membre de l'équipage qui repond à mes questions très gentiment. "La Boudeuse est affrêtée dans le cadre du Grenelle de la mer, elle est en escale technique à Brest et repartira jeudi". Son capitaine est bien Patrice Francesci dont j'ai quelques livres et qui était venu au café Dialogues il y a quelques années. Un beau projet, nous pourrons suivre leurs aventures sur leur site web.

Je poursuit ma promenade, la digue est déserte, les passants sont rentrés diner. Ce qui me frappe c'est cette douceur de l'air et le calme absolu qui règne malgré la grande ville toute proche. Le chateau est endormi....le port retrouve ses quartiers de noblesse et dans la lignée de La Perousse qui quitta Brest le 1er Aout 1785 avec ses frégates "L'Astrolabe" et "la Boussole", Brest fut le port de grands navigateurs, aventuriers et scientifiques comme Louis Antoine De Bougainville, Paul Emile Victor, Olivier de Kersauzon, Francis Joyon, Bruno Peyron, Thomas Coville.....embarquons pour le large.....

Partager cet article

Published by Breizh Photo - dans Ma Bretagne
commenter cet article
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 12:23
Singapour...la mélodie de ces trois syllabes nous fait voyager...les comptoirs d'épices, de soies, de thés....




un parfum d'Earl Grey flotte sur le Raffles Hotel, beau souvenir de l'époque où Singapour était un comptoir....une parenthèse hors du temps et de la ville. Selon l'heure les touristes viennent y déguster thé, patisseries ou en soirée le fameux cocktail 'Singapore Sling", dont la recette est une spécialité historique du Raffles.

Sur le port les bateaux se croisent, moins de jonques qu'à Hong Kong....





Une journée, un apercu...juste gouter la saveur de cette ville...mes pas me guident vers le quartier de Little India. Bouffée de saveurs, c'est midi, l'humeur est joyeuse, conviviale, après la rue des marchands de soie, celle qui mène à la Mosquée aux toit d'Or...croisée des coutumes, des Asies. je repars vers le nord et le parfum d'Inde devient dominant, les femmes aux saris colorées sont souriantes.




nullMe revoici en route vers le sud, vers "le centre"....Singapour dans sa partie occidentale est un vaste shopping mall ou je me suis perdue plusieurs fois, essayant en vain d'atteindre des sorties vers la rue. Ici la grande fierté est "Ion", le tout nouveau, très moderne ouvert depuis quelques jours seulement.

Croisée des Asies, Singapour l'est aussi pour la gastronomie. Calme, sérénité, sécurité... malgré le bruit de la ville....Singapour....une Urban Zen ?

 

Partager cet article

Published by Breizh Photo - dans Carnets de voyages
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 23:53
Sur un fond de grondement sourd, le vrombissement des moteurs, le bruit aigue des freins et celui encore plus fort des klaxons....la grande ville s'éveille...mais s'était-elle vraiment endormie ? Les bruits de la construction reprennent, le soleil rougeoie sur les facades vitrées des buildings...dans la moiteur de l'automne, la chaleur est déjà étouffante...respirer...l'oxygène semble rare, la ville  multiplie bruits et effluves...CO2 domine...O2 aura bientôt perdu...pas un souffle d'air...le ciel s'assombrit....un orage claque, brutal....puis s'en va.
Shenzhen gronde et grandit, courre derrière sa grande soeur Beijing.

Urban...entre carrioles et limousines, à la croisée des mondes.

Partager cet article

Published by Breizh Photo - dans Carnets de voyages
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 20:19

6h45 samedi 12 septembre 2009. Le soleil n'est pas encore levé mais le bureau du CAP est déjà ouvert, Laurent et Françoise sont fidèles au poste. J'arrive encore endormie, mes appareils photos tout préparés pour l'occasion ainsi qu'une caméra, prêtée par Stéphane de l'Aquarium de Trégastel.

Umberto Pelizzari est à Trébeurden, en Bretagne...en vrai.... Cela parait presque irréel....car notre eau ici est froide et ce n'est pas tous les jours que les habitués des eaux chaudes et claires viennent partager notre passion des fonds d'ici. Umberto est avec les moniteurs d'apnée. Le groupe sort de la salle de cours, nous nous retrouvons tous autour du café pour les briefings de Laurent et de Fabrice, notre Umberto local...Fabrice est notre moniteur d'apnée, nous étions déjà admiratif de le voir descendre à -20 mètres avec aisance en apnée....un détendeur, pour quoi faire me dit il souvent ! ;-) Lequel est Umberto ? Je ne connais pas grand monde dans la salle, puis tout le monde sort et part vers les voitures, nous avons rendez vous à la piscine de Trestel. Un grand blond sous un bonnet Cressi reste dans la cours, il me tend la main "Umberto" ... plus tard dans la journée je lui demanderai ses performances (oups je n'avais pas révisé sur google avant de venir)....."j'ai arrêté la compétition tu sais mais je faisais -80 m en poids constant  avec bi-palmes et -100 m en mono palme" ...voila...il vous dit cela tout simplement comme cela...et c'est cela qui caractérise l'homme. Simplicité et convivialité…doublé de plus d'un excellent pédagogue....cela m'a donné envie de lâcher peut être un jour ma bouteille d'air et d'essayer l'apnée... Ce fut un stage très instructif et très convivial.

 

Samedi 10h, après l'eau de mer chaude de la piscine de Trestel où les stagiaires se sont entrainés a la détente et à l'apnée statique, nous voici embarqués à bord du Sol Ar Mor, le bateau du CAP pour la journée. Ronan et Lucien veillent à tout et Laurence est aussi la pour régler les derniers détails et mettre tout le monde à l'aise. Fabrice, notre chef organisateur, compte ses stagiaires et ses moniteurs...et ses photographes (cela s'oublie facilement un photographe car il fait quelques voyages pour charger son matériel) et le bateau appareille... Umberto commence son briefing....

 

11h - Fabrice, Ronan et Lucien installent les gueuses, les équipes se préparent, Umberto se met à l'eau............pour la première fois en Bretagne........il ne la trouve pas froide…..juste un peu à la fin du second jour, la fatigue du stage commençant à se faire sentir. S'enchainent exercices de descentes divers que j'essaie de capturer en photo et en vidéo...moi je trouve quand même l'eau un peu verte et Daniel Deflorin, le photographe d'Apnéa qui prépare un reportage sur le stage est bien d'accord avec moi. Impressionnant aussi Daniel...job oblige ou passion, il fait ses photos en apnée...Moi la je fais "super tanker" avec ma bouteille et mon détendeur!!!


Me voici l'œil dans le viseur, ah des palmes agitées d'un débutant puis je change de cadrage et la, calme et serein, un apnéiste passe. Un palmage magnifique qui dessine des 8 avec les palmes, très fluide. C'est relaxant de le regarder....ah mais c'est Umberto. Cette image caractérise vraiment sa façon de plonger : il fait corps avec le milieu, dégage bonheur et sérénité sous l'eau. Une de ses citations trouvée sur le web "On ne descend pas en apnée pour voir, dit-il, mais pour regarder en soi."

 

Un peu de biblio sur notre champion : cela fait quelques années qu'il a arrêté la compétition pour se consacrer à partager sa passion. Il anime donc régulièrement des stages très appréciés.
Après avoir commencé ses premiers records, il avait perfectionné sa technique auprès de Jacques Mayol.
Ses records sont 8 minutes en apnée statique, -80 mètres en descente avec une ceinture et des palmes (poids constant) et -131 m avec une gueuse et -150 m en No Limits....(toutes les infos sur son site web).

 

Impressionnant !!!!

 

Bravo Monsieur Umberto, merci pour ce beau stage et nous espérons te revoir bientôt à nouveau à Trébeurden J

Partager cet article

29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 18:57
Respirer sous l'eau.....comme voler dans les airs est un des plus beau rêve humain.

Grâce à un équipement appelé "détendeur", le plongeur peut respirer l'air de la bouteille qu'il porte sur le dos aussi confortablement que s'il était installé dans son fauteuil de salon.

Cet air est comprimé (pour en stocker une grande quantité dans la bouteille) puis détendu pour etre adapté à la pression ambiante à laquelle évolue le plongeur.

Ces équipements sont donc précieux et vitaux. ce sont des bijoux de technologies pour lesquels les contructeurs rivalisent.

Quand vient le jour de s'équiper, le plongeur est un peu perplexe...prendre le même que..., prix, look, confort respiratoire, fiabilité...tant de paramètres difficiles à juger sur une étagère de magasin.

La revue Plongeurs International publie ce mois ci un article très complet comprenant à la fois des tests très scientifiques et répétables en laboratoire et des tests plus subjectifs faits par un échantillon représentatif des consommateurs (=des vrais plongeurs) - L'article se trouve entre les pages 60 et 75...et coté jeu de piste, voir page 68 si vous connaissez les sirènes ;-) phographiées par Pascal Baril (également pour la photo ci contre)

Vous connaissez mon esprit scientifique critique et exigeant...la j'avoue que je suis admirative :-) allez, je retourne à ma lecture, j'ai encore quelques courbes à regarder pour faire mon choix :-)

Partager cet article

Published by Breizh Photo - dans Presse
commenter cet article